la magie de la voyance

voyance gratuite
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la legende du trou bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: la legende du trou bleu   Dim 24 Aoû - 1:59


Il y a bien longtemps, en 1793, la France était déchirée par de multiples guerres civiles dont la plus sanglante fut la guerre de Vendée qui opposa Les Républicains (l'armée française) à l'armée vendéenne. La dernière grande bataille de cette guerre se déroula à Savenay et fut perdue par les Vendéens le 23 Décembre 1793 ; beaucoup d'entre eux y furent tués.



Piron De La Varenne, un chef vendéen, tout comme Caoudal et De Charette, fuyait les Républicains avec son ami De La Rochejacquelein. Ils arrivèrent à Lavau, commune située à 10 km de Savenay en bordure de Loire, épuisés, mal rasés, les vêtements déchirés ; on ne les reconnaissait qu'aux couleurs rouges et blanches de leurs foulards et leurs insignes vendéens sur lesquels on lisait "DIEU LE ROI". Nos deux héros voulaient traverser La Loire pour rejoindre leurs familles en Vendée. Les colonnes infernales de l'armée républicaine poursuivaient nos deux chevaliers. Elles saccageaient, brûlaient, pillaient tout sur leur passage.
Nos deux Vendéens erraient dans Lavau quand soudain, des boulets de canon tirés par les Républicains situés sur la butte de Savenay, s'écrasèrent sur l'église (de nos jours les boulets sont toujours visibles). Nos chevaliers s'aperçurent qu'ils étaient cernés.
Le cheval de De La Rochejacquelein fit tomber son cavalier et piétina méchamment le chef vendéen. L'animal appartenait à l'armée républicaine. Piron pleurait à chaudes larmes car son meilleur ami venait de périr sous ses yeux. Il fuit avec son cheval à l'intelligence humaine vers un petit lieu-dit de Lavau, près du bord de Loire, nommé Le Trou.
Alors que Piron et son destrier s'approchaient, une colonne infernale cachée derrière un rocher épiait nos héros. Son cheval l'avait prévenu du danger qu'il courait car il possédait un pouvoir magique : la parole humaine. Piron tenta de s'enfuir mais l'armée ennemie le surprit et lui barra le passage. Le Vendéen reconnut les Républicains à leur uniforme bleu et à leur cocarde tricolore. Il prit peur en identifiant le chef républicain Carrier qui était très cruel car il avait noyé des milliers de Vendéens à Nantes en 1790.
Les Républicains crurent que Piron allait se rendre mais ils furent surpris quand ce dernier s'élança courageusement aidé par son cheval qui se battait tel un homme. L'animal se mit sur les deux pattes arrières et donna des coups de sabots et de museau aux ennemis. En quelques minutes, tous furent tués. Le chef vendéen mit ses adversaires dans un sac plein de pierres et les noya. En regardant La Loire, il aperçut un faisceau lumineux qui provenait du fond de l'eau. Petit à petit, grâce au sang bleu des Républicains, l'eau s'éclaircissait, devenait azur, puis limpide, alors que le faisceau s'élargissait. C'était une porte secrète en granit bleu. Depuis ce jour selon la légende, le petit hameau se nomme "LE TROU BLEU". De plus, au début du XXème siècle, on exploita une carrière de granit dans ce trou.
Il ouvrit la porte, entra dans le passage secret, et crut passer directement en Vendée, mais malheureusement le passage secret était peuplé de gros ragondins.
Alors que Piron cherchait une issue pour aller au sud de La Loire, les ragondins l'attaquèrent ; notre chevalier eut peur et rebroussa chemin. En s'enfuyant il trébucha, s'arrêta et regarda ce sur quoi il avait marché. C'était un magnifique anneau en granit ; il le prit pour l'offrir à sa femme qui l'attendait en Vendée. Notre ami nettoya l'anneau et il vit sur celui-ci le reflet d'un visage qui lui souriait ; il comprit alors que la pierre de granit était magique. Ils sortirent tous les trois du souterrain.
Piron contemplait l'anneau et dès qu'un rayon de soleil tapa sur ce dernier, une force incroyable se dégagea du granit et elle construisit un pont au dessus de La Loire. Le chevalier et sa monture traversèrent le pont, des Républicains les poursuivaient, ils étaient divisés en deux colonnes, l'une sur le pont, l'autre dans la barque qui naviguait sous le pont.
Arrivé en Vendée, Piron s'aperçut que la colonne située sur le pont était au dessus de la barque, cela lui donna une idée... Il ordonna à l'anneau de faire disparaître le pont. Celui-ci s'effaça, les cavaliers tombèrent dans la barque qui coula sous son poids. La légende dit que l'abbé Guihard retrouva près du Trou Bleu une barque pleine de cadavres.
De retour dans son village natal, Piron ne fut point reconnu par sa femme car il était très épuisé. Elle se souvint de son mari grâce à la rare intelligence de son cheval qui lui raconta toute leur histoire. Piron lui offrit l'anneau. Ils se cachèrent quelques temps, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.
Ces légendes ont été écrites et illustrées par six écoles publiques du canton de Savenay sur le site : http://www.momes.net


http://www.cindy-voyance.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
 

la legende du trou bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la magie de la voyance :: ESOTERISME :: MELI-MELO D'UN AUTRE MONDE :: LEGENDES-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit