la magie de la voyance

voyance gratuite
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perle de Tahiti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:23

La qualité

L'épaisseur de la nacre

Cet aspect affecte la durabilité et parfois la beauté de la perle de Tahiti. Les manipulations nécessaires à la création du bijou, à son transport, puis le fait d'être portée, entrainent inévitablement une légère abrasion de la délicate couche de nacre enrobant le noyau.

Si une perle de culture présente dès le départ une épaisse couche de nacre (et qu'on y apporte un minimum de soin), ce processus d'abrasion n'aura pas d'effet visible pendant de nombreuses années. Dans le cas contraire, la couche de nacre, trop fine et donc plus fragile, s'abîmera rapidement et laissera apparaître le noyau.

Le lustre, la brillance, l'éclat
Ce critère mesure la qualité de réflexion de la lumière sur la surface de la perle. On dit d'une perle que son lustre est élevé, voire très élevé, lorsque les reflets obtenus sont brillants et précis. Si le reflet de la lumière est faible et diffus, les perles sont dites ternes.

Grâce à la qualité de son lustre et à la brillance de ses reflets, la perle de culture de Tahiti rivalise fortement avec les perles en provenance du Japon. En fait, les perles de Polynésie française présentent souvent une telle finition en terme de reflet et de brillance que leur apparence générale fait penser à de petits objets métalliques brillants. Le seul inconvénient de cette analogie est qu'elle suggère une beauté froide comme l'acier.

En réalité, le lustre des perles de Tahiti contient une forme de chaleur et est quelque chose d'unique à cette variété de perle de culture. De cela résulte que le degré de lustre sélectionné varie d'un bijoutier à un autre.
Certains, se basant sur le fait qu'à l'origine la perle naturelle (non-cultivée) de Tahiti présentait généralement une finition plus mat, préfèrent les perles de culture de Tahiti plus douces, avec une surface satinée représentative de sa variété naturelle. D'autres au contraire privilégient les perles très brillantes pour lesquelles Tahiti excelle. Si le lustre est effectivement un des aspects qui différencie la perle de culture de la perle naturelle, ils vous diront que ce critère doit être mis en valeur, et pas le contraire.

Enfin, des bijoutiers vendant une large gamme de perles de Tahiti adoptent une conduite plus pragmatique basée sur le meilleur de ces 2 mondes : lustre ou pas, la perle de Tahiti est comme sa couleur, toujours naturelle.

La surface
Les revendeurs de perles discutent du degré d'absence de défaut de surface d'une perle en utilisant le terme "taché", terme bien négatif pour décrire un cas bien courant.
D'autres acteurs de la perle de Tahiti préfèrent utiliser simplement le terme plus neutre de "surface" pour discuter - et parfois évaluer - de la présence ou de l'absence d'imperfections d'une perle. Dans le monde de la perle en général, on parlerait alors de "clarté".

Les producteurs de perles de culture de Tahiti utilisent les 4 lettres de A à D pour nommer les 4 classes décrivant la qualité de surface d'une perle.




Les perles de qualité A présentent une surface entièrement lisse et plane, pouvant inclure une ou 2 toutes petites imperfections (qui seront cachées par le trou de fixation), visibles à l'œil nu mais confinées sur moins de 10% de la surface. Ces perles offrent un très beau lustre. Seul un très petit nombre de perles mérite cette qualification et leur extrême rareté entraîne une augmentation significative de leur coût. Dans la plupart des cas, vous rencontrerez des perles de qualité B ou inférieure.

Les perles de qualité B sont des perles de qualité A présentant des imperfections comprises entre 10 et 30% de leur surface, avec un lustre moyen ou beau.

Les perles de qualité C présentent de légères imperfections localisées sur au plus 2/3 de la surface totale avec un lustre moyen. Plus nombreuses, on peut cependant les associer avec des pierres précieuses pour obtenir de très jolis bijoux.

Les perles de qualité D présentent de légères imperfections sur plus de 2/3 de la surface totale, sans pour autant présenter de profonds défauts. On parle également de catégorie D pour des perles présentant de profondes imperfections mais concentrées sur moins de la moitié de la surface totale de la perle, et avec un léger lustre. Cette classe est la plus basse des 4. De nombreux professionnels pensent que cette catégorie de perle devrait plutôt s'intituler "bons rejets" et être retirée de la vente.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:25

Classification, critères de sélection

Cette section a été conçue comme un guide dédié à la perle noire polynésienne également appelée "perle de Tahiti". Ce guide contient toutes les informations nécessaires pour choisir correctement les bijoux que vous trouverez au cours de votre voyage à Tahiti.

Les perles de culture de Tahiti sont composées de concrétions sécrétées par une espèce d'huître à lèvres noires - la Pinctada Margaritifera - élevée principalement dans les lagons de Polynésie française. Ces perles sont donc composées d'une succession de couches épaisses de nacre contenant des substances organiques et du carbonate de calcium sous forme d'aragonite..

Les variétés de formes, de diamètres, de qualité et les reflets de couleurs naturelles allant du gris pâle au noir anthracite constituent les principales caractéristique de la perle de Tahiti..

En Polynésie française, l'appellation commerciale "Perle de culture de Tahiti" est exclusivement réservée aux perles obtenues à partir de la greffe d'une Pinctada Margaritifera. De telles perles offrent une couche continue de nacre sur plus de 80% de la surface et ne montrant pas le nucleus (noyau).

Toute marchandise ne répondant pas à ces critères ne peut être appelée "perle de Tahiti" et sera considérée comme un rejet.

Autres critères officiels de rejet d'une perle de Tahiti :

perle dont l'absence de marques normales de pigmentation laiteuse occupe plus de 20% de la surface
perle sans lustre, présentant une surface terne
perle présentant des imperfections sur plus de 50% de sa surface
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:26

Diamètre

Lorsque les perles de Tahiti sont récoltées, le perliculteur pratique un premier tri pour écarter les rejets. Puis il classe les perles en fonction de leur diamètre, de leur forme et de leur qualité.



La perle de Tahiti est classée en fonction de son diamètre le plus petit, de millimètre en millimètre, dans une fourchette allant en général de 8 à 14 mm. Cette opération est effectuée à l'aide d'un tamis calibré. Certaines perles atteignent 16 mm et très exceptionnement 18 mm.

A ce jour, le record de diamètre est de 21 mm.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:30

La forme

Au stade de la production, on retient 4 formes de base :

Ronde et semi-ronde
Semi-baroque
Cerclée
Baroque
Pour certains créateurs de bijoux, la forme ne constitue qu'un facteur de design. Pour ces artistes, toute forme est source d'inspiration et partage une égalité esthétique telles que les courbes sensuelles des gouttes, ou les lignes flottant librement des nombreuses formes baroques.
La plupart des bijoutiers s'accorde à dire qu'il est difficile de favoriser une forme plutot qu'une autre. Un créateur new-yorkais aurait déclaré : "une perle nue à l'allure ingrate deviendra un objet de beauté si elle est correctement montée".



Les perles rondes sont des sphères quasi-parfaites dont les variations de diamètre sont inférieures à 2%. Ces perles rondes sont les plus recherchées, et bien sûr les plus rares des perles de Tahiti.




Quand on considère le fait qu'une perle mettra 2 ans à grandir à l'intérieur d'une huître, la probabilité d'une accumulation de nacre égale et parfaitement sphérique est faible. Un vendeur de perles expérimenté déclarait que les perles réellement rondes ne constituent que 10% maximum d'une récolte, la norme étant de 5%. Ce pourcentage, ajoute-t-il, diminue encore quand on prend en compte les nombreuses perles rondes tellement abîmées qu'elles ne peuvent être montées. Pas étonnant donc que, toute chose étant égale, les perles de culture tahitiennes rondes de belle qualité sont les plus rares et les plus chères du lot.

Les perles de Tahiti étant dans la grande majorité des cas destinées à la bijouterie, le manque de perles rondes ne doit pas être considéré comme un problème. Au contraire, la grande variété de formes différentes (et plus abordables) doit être considérée comme un véritable atout pour les bijoutiers spécialisés dans la perle.

Les perles semi-rondes sont des sphères légèrement imparfaites dont les variations de diamètre sont comprises entre 2% et 5%.

Quand on considère le fait qu'une perle mettra 2 ans à grandir à l'intérieur d'une huître, la probabilité d'une accumulation de nacre égale et parfaitement sphérique est faible. Un vendeur de perles expérimenté déclarait que les perles réellement rondes ne constituent que 10% maximum d'une récolte, la norme étant de 5%. Ce pourcentage, ajoute-t-il, diminue encore quand on prend en compte les nombreuses perles rondes tellement abîmées qu'elles ne peuvent être montées. Pas étonnant donc que, toute chose étant égale, les perles de culture tahitiennes rondes de belle qualité sont les plus rares et les plus chères du lot.

Les perles de Tahiti étant dans la grande majorité des cas destinées à la bijouterie, le manque de perles rondes ne doit pas être considéré comme un problème. Au contraire, la grande variété de formes différentes (et plus abordables) doit être considérée comme un véritable atout pour les bijoutiers spécialisés dans la perle.

Les perles semi-rondes sont des sphères légèrement imparfaites dont les variations de diamètre sont comprises entre 2% et 5%.




Les perles cerclées sont caractérisées par des striures, des anneaux ou des rainures régulières, perpendiculaires à l'axe de rotation, qui couvrent plus d'un tiers de la surface de la perle. Les perles cerclées, qui comptent en moyenne pour 25-30% de la production de perles, semblent exacerber l'imagination de nombreux créateurs de bijoux.



Personne ne sait pourquoi les perles cerclées sont si couramment rencontrées dans les récoltes. Peut-être est-ce dû à l'espèce d'huître utilisée pour les cultiver. Mais quelles qu'en soient les causes, ces perles offrent souvent un jeu de couleurs varié et nuancé.

Les créateurs s'appuient souvent sur leur prix plus bas et leur fort attrait auprès du public pour y insérer des lignes de métaux précieux (parfois accentuées de diamants) dans leurs rainures. Ces lignes permettent de subdiviser la perle en plusieurs sphères de couleurs contrastées.
Les perles baroques ne présentent aucun axe de symétrie. Etant donné l'impact important du design sur l'aspect final de la perle, il n'est pas surprenant de voir que les spécialistes de la perle noire de Tahiti admirent les perles aux formes baroques

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:32

Dans la plupart des cas, plus une perle de Tahiti est sombre, plus sa valeur est élevée. Les plus belles perles noires de Tahiti présentent également des nuances de couleurs d'un vert appelé "vert paon". Une perle sans nuances de couleurs est dépréciée et peut valoir jusqu'à 50% de moins qu'une perle comparable en terme de taille et de qualité qui présenterait ces nuances. Les perles de culture aux teintes brunâtres sont également peu appréciées.


Ce nuancier vous permettera de visualiser les différentes teintes que peuvent produire les perles de Tahiti.

http://www.letahititraveler.com/pearl/pacificpearlcolor.htm

On retrouve également sur la perle de Tahiti d'autres nuances de couleurs telles que le rose, le bleu, l'or, l'argent ou un rouge violet appelé "aubergine". Ces différents tons peuvent se présenter sous la forme de combinaisons variées et doivent être considérés comme un atout quant à l'estimation de la valeur finale de la perle.

De quels facteurs dépend la couleur d'une perle ?
Beaucoup de producteurs de perles aimeraient avoir une réponse précise à cette question. Ils pourraient alors contrôler la couleur des perles de leurs récoltes. Mais on ne peut que se baser sur des réponses partielles et les indices suivants pour y répondre :

- La variété des huîtres : Les huîtres diffèrent dans leur potentiel à produire certains types de couleur de perles. Ainsi, la perle de Tahiti est cultivée dans l'huître à lèvres noires car les autres variétés d'huîtres ne produisent pas de perles de cette couleur. Même si les producteurs de perles ont connaissance de la nécessité d'utiliser la Pinctada Margaritifera pour produire la perle de Tahiti, personne ne sait à l'heure actuelle comment lui faire produire une perle d'une couleur prédéterminée. La perle ainsi produite finira peut-être par présenter une couleur blanche, dans les tons gris ou encore noire, bronze, verte ou violette.

- La qualité de la nacre : Si la couche de nacre est très fine, la couleur finale sera laiteuse et sans nuance de teintes. En plus de l'incidence du nombre de couches de nacre, la couleur de la perle dépend de l'épaisseur de chacune de ses couches de nacre.

- L'environnement naturel et la qualité de l'eau : Certaines théories prétendent que l'eau dans laquelle sont cultivées les perles contient des éléments intervenant sur la couleur finale de la perle.

- La couleur originale du tissu inséré avec le noyau : cet aspect concerne la couleur du morceau de nacre prélevé dans le manteau (partie de l'huître sécrétant la nacre) d'une autre huître et qui est introduit en même temps que le noyau dans l'huître productrice, permettant à la perle de culture de se développer.

Quelle couleur choisir ?
La grande majorité des experts de perles de Tahiti s'accordent à dire que le choix d'une couleur particulière doit être effectué en fonction de la personne qui portera les perles. D'autre commerçants de perles conseillent une couleur en fonction de sa popularité dans une zone géographique spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:34

Les 10 questions les plus fréquentes

1. Pourquoi la perle de Tahiti est-elle noire ?
Parce qu'elle est cultivée au sein d'une huître spécifique endémique aux eaux polynésiennes - appelée Pinctada Margaritifera - ou plus simplement huître à lèvres noires. Ce mollusque sécrète naturellement un pigment noir qui, selon sa quantité, donnera à la perle une couleur allant du noir au gris.


2. Où se trouve Tahiti ?
Tahiti est une île située dans l'est du Pacifique Sud, à 6200 km de Los Angeles (USA), 5700 km de Sydney (Australie), 8800 km de Tokyo (Japon) et 7500 km de Santiago (Chili).

3. Où cultive-t-on les perles de culture de Tahiti ?
Elles sont cultivées dans des fermes perlières construites sur les lagons des îles des Tuamotu-Gambier, un vaste archipel de Polynésie française.

4. Que mangent les huîtres perlières pendant leur période de production ?
Les huîtres se nourrissent de plancton, micro-organisme animal et végétal flottant ou dérivant dans les eaux lagunaires où sont implantées les fermes perlières.

5. Combien coûte une perle de Tahiti ?
De 100 euros pour les plus petites et de qualité moyenne, jusqu'à 10 000 euros pour une perle ronde parfaite de qualité A ayant un diamètre de 18 mm.


6. La perle de Tahiti est-elle naturelle ?
Oui et non. Elle est cultivée naturellement mais avec une intervention humaine, en remplacement de la nature, en ce qui concerne l'implantation du noyau et du tissu qui permettra le développement de la perle. Si on se limite au sens strict tel que définit par la Confédération internationale de la bijouterie, elle n'est pas naturelle.

7. Les perles de Tahiti sont-elles teintées ?
Surtout pas !! Quelle que soit la couleur finale, elle est 100% naturelle. Certaines perles seront de couleur blanche, grise mais aussi noire, bronze, avec des reflets verts ou aubergines.

8. Peut-on encore trouver des perles de Tahiti naturelles ?
Tout à fait. Mais la chance d'en trouver une dans une huître "sauvage" est très faible (un cas sur 15 000, soit une probabilité de 0.006 %).

9. Dans quelle partie de l'huître la perle de Tahiti grandit-elle ?
A l'intérieur d'une grande gonade, ou glande reproductive, de l'huître perlière dans laquelle est greffé le noyau accompagné d'un morceau de nacre. On appelle parfois cette glande la "poche à perle".

10. Comment obtient-on les différents reflets de couleur de la perle de Tahiti ?
Ils sont obtenus à partir de la décomposition de la lumière lorsqu'elle passe à travers les couches de nacres, sur le même principe qu'un prisme. Les différentes couches de nacre décomposent la lumière comme le font les gouttes de pluies avec les rayons du soleil pour former un arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:35

Perle de Tahiti : imitations et contrefaçons
--------------------------------------------------------------------------------

Perle noire ...

A une époque, on pensait que si une perle de culture était noire, elle avait certainement été teintée artificiellement, en général par immersion dans une solution de nitrate d'argent.

Cependant, les perles naturellement noires existent bien mais sont extrêmement rares, ce qui n'est pas le cas des perles de culture de Tahiti utilisant l'huître à lèvres noires également connue sous le nom de Pinctada Margaritifera.

Les contrefaçons de perles noires ne sont pas aussi courantes que pour les autres couleurs, la vraie perle de Tahiti ayant en fait une couleur bien loin du noir mat mais au contraire de beaux reflets allant du vert foncé à un bleu nuit difficile à décrire.

La perle de Tahiti est caractérisée par un faible reflet rougeâtre

Lorsqu'elles sont baignées dans une lumière bleutée obtenue à partir d'une solution de sulfate de cuivre puis observées au travers d'un filtre rouge, les vraies perles de Tahiti présentent un faible reflet rougeâtre. Les perles artificielles ne présentent pas ce reflet si particulier.

Il a également été démontré qu'une exposition prolongée aux rayons X noircit certaines perles d'eau douce sans noyau. Mais cette réaction n'est pas suffisante pour être applicable aux perles de culture.

Les contrefaçons immédiatement décelables

Les imitations sont souvent rencontrées dans les colliers intercalés de perles de telles dimensions, symétrie et couleurs assorties qu'elles ne peuvent pas être naturelles. Un premier argument serait qu'un tel collier constitué uniquement de perles parfaitement rondes, sans aucun défaut et toutes de la même couleur coûterait une véritable fortune.

Un autre indice permet néanmoins de déceler des imitations moins "prétentieuses" : c'est le trou de forage. Le trou obtenu n'est jamais aussi précis dans les imitations que ce que l'on retrouve sur les vraies perles de Tahiti, forées une à une manuellement. Ainsi, les imitations de perles produites industriellement portent littéralement leur "marque de fabrique" au niveau du trou de forage qui montre des signes d'inégalité ou de rugosité dûs à l'absence de finition manuelle. Parfois, de profondes marques en forme de "larmes" peuvent apparaître sur le manteau de la perle industrielle à l'emplacement du trou.

Examens pour détecter les perles de couleurs traitées

Le traitement le plus courant consiste à plonger la perle dans une solution contenant un sel d'argent comme le nitrate d'argent. La perle de culture absorbe le précipité d'argent qui est ensuite noircit par exposition à la lumière ou à un gaz, le sulfite d'azote. La couleur ainsi obtenue devient permanente et ne se délave pas.
Les couleurs obtenues par traitement sont détectables à l'aide de tests, telles que des analyses aux rayons X et la photographie infrarouge. Ces tests sont basés sur la détection d'un manque de fluorescence ultraviolette et la réaction obtenue en présence d'acides dilués.

Types de radiations utilisées

Ces dernières années, les rayons gamma (et d'autres formes de radiations) ont été utilisés pour modifier la couleur d'une perle. Ces radiations provoquent un effet de carbonisation de la couche de "conchiolin", la matière organique disposée en fines couches sur la partie externe de la coquille de l'huître.

La couleur ainsi obtenue est sombre, généralement gris sombre ou gris-bleu, et différente du noir obtenu par un traitement au sel d'argent. Ce procédé aboutit à une couleur stable dans le temps et n'entraîne pas de radioactivité.

Comme mentionné précédemment, les perles de culture présentent un reflet rougeâtre sous certaines conditions. Les perles ayant été soumises à un traitement aux rayons gamma ne montrent qu'une fluorescence jaunâtre typique des perles à noyau ou d'eau douce.

Autres méthodes utilisées

La couleur d'une perle de culture peut également être obtenue en teintant son noyau avant la greffe.

Plus rarement, on a découvert des perles enrobées d'une fine couche de plastique teintée artificiellement. Ce "manteau de plastique" donne une texture particulière à la perle et aura tendance à se détériorer avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:36

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:37

coucou

tokahi pourra tu nous dire ce que tu en pense? et j'ai entendu dire que les perles de tahiti porte bonheur je n'ai pas trouve cette information sur le net, pourrais tu nous en dire plus?

merci

bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
Baby Papillon
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 783
Age : 37
Localisation : Tahiti
Emploi : PE1
Loisirs : Pâtisserie, travaux manuels
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:56

C'est super complet! Je n'ai pas grand chose à ajouter.

Les perles que j'utilise sont de catégorie D, c'est pour ça que je n'ai pas le droit de vendre mes bijoux à l'export, même si j'arrive à trouver des subterfuges pour camoufler les imperfections. Par la suite, je pense investir dans des catégorie C pour commencer, et vendre sur le net ^^

J'en ai aussi de toutes les formes, rondes, baroques, cerclées, gouttes ^^ et couleurs noires, blanches, vertes, bleutées... bref, c'est super varié et un plaisir de travailler avec les perles de Tahiti.

Il y a aussi les keishi: perles de petite taille, de forme indéfinie qui se forment naturellement à l’intérieur de l’huître mais qui sont très appréciées sur des bijoux.

Oui j'ai déjà entendu qu'elles portaient bonheur, qu'elle représentaient un lien avec la mer et aussi que c'était les larmes des Dieux ^^

Faudrait que je cherche un peu dans des bouquins de légendes polynésiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Baby Papillon
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 783
Age : 37
Localisation : Tahiti
Emploi : PE1
Loisirs : Pâtisserie, travaux manuels
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 22:58

De nombreuses et anciennes légendes polynésiennes racontant la création des perles noires furent transmises de génération en génération. Selon l'une d'entre elles, Oro, le dieu polynésien de la paix et de la fertilité, descendit sur Terre sur un arc-en-ciel pour offrir aux Hommes une variété d'huître singulière.

Te ufi est le nom donné à cette huître perlière, un mollusque qui secrète de la nacre dont la couleur varie du gris au noir. Certains disent qu'en signe d'amour, Oro offrit la perle issue de cette huître à la belle princesse de Bora Bora.

On dit aussi que Okana et Uaro, respectivement les esprits du corail et du sable, ornèrent Te Ufi d'une cape aux mille couleurs des poissons de Polynésie. Celle-ci lui conféra toute une palette de couleurs pour orner ses perles.

Une des légendes les plus romantiques raconte comment la lune inonde l'océan de ses rayons pour attirer les huîtres à la surface et ainsi les imprégner d'une rosée bénie des dieux.

Selon une légende plus récente, la Perle Tahiti est née d'une erreur de la nature : un grain de sable serait entré au cœur d'une huître, la nacre aurait recouvert l'intrus et donné naissance une perle de forme ronde. La Perle de Tahiti est ainsi devenue un symbole d'espoir dans le cœur blessé des Hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Baby Papillon
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 783
Age : 37
Localisation : Tahiti
Emploi : PE1
Loisirs : Pâtisserie, travaux manuels
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Ven 12 Fév - 23:01

Le mythe polynésien cite les Perles de Tahiti comme les premiers écrins de lumière qui furent donnés par le Créateur à Tane, Dieu de l’ordre et de la beauté. Ce dernier illumina la voûte céleste de leur clarté et s’inspira de leurs formes et de leurs luminosités pour créer les étoiles, avant de les envoyer à Rua Hatu, Dieu de l’océan pour qu’il éclaire son domaine. Oro, divinité tutélaire de la guerre et de la paix, œuvrant pour le Dieu de l’ordre et de la beauté, confia les premières perles aux femmes humaines qu’il convoitait pour concevoir les lignées de ses descendants, en gage d’amour. A l’achèvement de son œuvre, il confia aux humains l’huître perlière, « Te ufi », en souvenir de son passage sur terre. Depuis, « Te ufi » de l'huître «pinctada margaritifera, var. cumingii » prospère dans les lagons de la Polynésie française.

Dans la culture polynésienne, les deux premières perles mythiques qui furent offertes à une princesse en ce bas monde par Oro, Dieu tutélaire de la guerre et de la paix, furent « Poe Rava », l’extraordinaire « Peacock » et « Poe Konini », la sculpturale perle cerclée. Toutes deux marquent les origines primitives de la perle de Tahiti. Poe Rava est tel le miroir d’eau nacré en hommage à la surface irisée de l’océan et Poe Konini porte les anneaux solidifiés de Saturne.

On dit également qu'Okana et Uaro, les esprits du corail et du sable ont orné Te Ufi sur un manteau où scintillaient les couleurs de tous les poissons de l'océan. Pendant des milliers d'années la gloire des cieux vinrent se reposer dans la cavité secrète de la nacre iridescente, tel un cadeau du ciel à la mer.

La légende romantique indique que la lune baignait l'océan dans sa lumière pour attirer les huîtres à la surface de l’eau afin qu'elle puisse les imbiber de sa rosée céleste. La goutte de lumière, polie par temps, retint son exceptionnel rayonnement en son sein afin de faire briller en harmonie toutes les tonalités de couleurs (bleues, vertes, roses et d'or) et se transformer en perles.

Selon la légende moderne, la perle de Tahiti provient du hasard de la nature : un grain de sable entra dans la sensible nacre, l’huître perlière; celle-ci décida de garder cet intrus en son sein et de lui donner une forme arrondie. Bercée par les vagues, elle enfanta une perle, unique et belle, comme on la chantait dans les légendes des Salomons.

La perle de Tahiti est devenue le symbole de l'espoir dans le cœur et l’esprit de l’être humain.
Revenir en haut Aller en bas
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Sam 13 Fév - 4:15

merci baby papillon, c'est beau!!!

c'est domage que sa soit rare de trouver de nos jours une perle dans une huitre, ca doit etre sympa de manger une huitre et soudain ooo une belle perle naturelle. hihihiih

bisous

n'hesite pas a nous parler de vos legende et de tahiti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
Baby Papillon
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 783
Age : 37
Localisation : Tahiti
Emploi : PE1
Loisirs : Pâtisserie, travaux manuels
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Dim 14 Fév - 22:47

Voici un échantillon de mes perles ^^

Revenir en haut Aller en bas
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Lun 15 Fév - 0:05

ouaouuuuuuuuuu trop belle
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
Baby Papillon
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 783
Age : 37
Localisation : Tahiti
Emploi : PE1
Loisirs : Pâtisserie, travaux manuels
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Lun 15 Fév - 1:01

Et pourtant tu vois ce sont des catégorie D
Revenir en haut Aller en bas
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   Lun 15 Fév - 1:40

comme quoi les categories ca veut rien dire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perle de Tahiti   

Revenir en haut Aller en bas
 

Perle de Tahiti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la magie de la voyance :: NOTRE UNIVERS :: VOS PAYS, NOS REGIONS :: LES ILES-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit