la magie de la voyance

voyance gratuite
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les lutins tresseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
amanda
membres prestigieux
membres prestigieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5379
Age : 48
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Les lutins tresseurs   Mer 24 Oct - 20:44

On n’entend presque plus parler de nos jours de la légende des chevaux lutinés. Les gens racontent qu’autrefois, les chevaux se faisaient tresser la crinière durant la nuit par des lutins. Ces tresses étaient tellement fines et serrées qu’il était très difficile de démêler la crinière des chevaux par la suite. Il paraît que les lutins se faufilaient dans les granges durant la nuit et nourrissaient les chevaux pendant les durs froids de l’hiver.



Voici quelques témoignages de gens ayant vécu cette expérience :



« Il y avait un vieux de par chez nous qui avait un cheval blanc. Tous les matins, les crins du cheval étaient tressés. Il ne pouvait pas voir comment cela se faisait. Un soir, il est resté dans la grange et il a vu les lutins qui tressaient son cheval blanc. Ils étaient si petits qu’il avait de la difficulté à les voir. Ils se sont promenés à dos de cheval toute la nuit. Puis ils sont rentrés et ont donné à manger au cheval. Le beau-père de ma sœur a sorti son cheval blanc de la grange un matin et il a dit : « Le diable était dans la grange hier soir, regardez ce qu’il a fait ! » Le cheval était tout tressé. Ma mère travaillait chez un Anglais. Il avait aperçu son cheval qui trottait à la grandeur du champ. Il n’avait pas voulu le détresser ou l’attacher. Si on le détresse, le cheval maigrit et devient vraiment malade. Si on ne le détresse pas, il devient bien gras. » (Archives acadiennes, 63-055)

« Dans notre temps, il n’y avait pas de lumières à l’extérieur, il faisait noir, noir, noir. […] Mon grand-père, lui, avait des chevaux ; et, quand il allait à la grange le matin, les chevaux étaient tressés. C’était des lutins qui grimpaient sur le cou du cheval. Ils faisaient des poignées de crin qui servaient d’étriers quand ils allaient à cheval pendant la nuit, toute la nuit. » (Archives acadiennes, 63-055)

« Mon père avait coutume de laisser ses chevaux dans un champ pour y manger l’herbe. Un soir qu’il regardait dehors, il aperçoit des chevaux de course qui allaient à travers le parc. Ils s’en allaient vers la forêt. Mon père a vu des petits hommes en selle sur chaque cheval. Mon oncle Charles, qui était à côté de mon père, dit : « Mais c’est bien des lutins, ça ! » « Oui, bien sûr », dit mon père. Rendus au bord du bois, les chevaux s’arrêtent. Les lutins se sont glissés sur les pattes arrière et sont partis dans la forêt. Ils avaient peur, ces lutins-là. Ils étaient à peu près trois pieds de hauteur. Ils ne faisaient rien de mal. Ils entraient dans l’étable et tressaient la crinière des chevaux. Mon oncle Charles a montré deux belles tresses dans le crin du cheval. Elles ressemblaient à celles que les femmes tressaient. Il ne fallait pas les défaire parce que le cheval pouvait tomber malade. Mon oncle Charles détressait ses chevaux et c’est pour ça qu’ils étaient malades. Un de nos voisins m’a expliqué comment faire pour voir un lutin. Il m’a dit : « Tu sèmes de la graine de lin sur le plancher de l’étable ; puis le lutin se croit obligé de le ramasser. » Le lendemain, quand je suis entré dans la grange, le petit homme était encore là, en train de ramasser les graines. Il s’est sauvé. Il ressemblait à un petit bonhomme. » (Archives acadiennes, 63-055)
« Des lutins, oui, il y en a. Chez nous, on avait une grosse ferme et de bons chevaux ; et les lutins venaient les tresser. Mon père nous disait : « Ne dérangez pas les lutins. Ils font trotter les chevaux, la nuit, mais ils les font manger. Ils ne prennent pas la nourriture dans la grange où se trouve le cheval. Ils l’apportent d’ailleurs. Ils la donnent aux chevaux qui deviennent gras et beaux. Vous pouvez les arrêter de venir; mais si vous les arrêtez, les chevaux deviendront maigres, maigres et bons à rien. » Un de mes frères et moi, nous avons décidé de prendre les lutins. Nous avons pris une étrille et nous l’avons tournée les piquants en l’air. Nous avons mis de la cendre dessus et nous l’avons placée au-dessus de la porte. Quand les lutins entreront, ils la feront tomber et devront ramasser tous les grains de cendre. Après cela, ils ne reviennent plus. Bien, c’est arrivé comme nous l’avions prévu. Les chevaux sont devenus maigres, maigres ; et, au printemps, nous avons trouvé l’étrille sur la cave de l’extérieur. Les vieux disaient la cave de dehors. Quand notre fille était petite, elle nous disait qu’elle avait vu un lutin dans la grange. Mais cela peut être de l’imagination. Elle dit avoir vu un petit homme qui mesurait à peu près un pied de hauteur. Il portait des bottines dont le bout tournait. Quand elle l’a vu, il était sur le cheval ; et, en la voyant, il s’est fourré dans un trou. » (Archives acadiennes, 63-055)

Les histoires de lutins tresseurs ne sont plus communes de nos jours. Étant donné que les témoignages vécus par les gens étaient majoritairement dans le passé alors qu’ils vivaient sur la ferme, c’est pourquoi nous n’en entendons plus parler. Rares sont les gens qui ont des étables avec des chevaux maintenant. Il faudrait peut-être demander aux personnes qui ont des chevaux s’il leur arrive encore de retrouver leurs chevaux avec la crinière tressée.
Revenir en haut Aller en bas
cindy
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27392
Age : 42
Localisation : region toulousaine
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Les lutins tresseurs   Jeu 25 Oct - 1:40

magnifique comme histoire, j'adore je dance

merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cindy-voyance.com/
 

Les lutins tresseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la magie de la voyance :: ESOTERISME :: MELI-MELO D'UN AUTRE MONDE :: LES ELEMENTAUX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit